By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Ecologie et gestion forestière

Informations générales

© Lignum
 
© Lignum
 
© Lignum
 

Le bois est un matériau de construction qui présente des propriétés écologiques uniques. Il s’agit de la seule matière première renouvelable qui est largement disponible. Le bois peut en outre fixer le CO2 et en diminuer ainsi la concentration dans l’air. Le bois contribue donc à ralentir le réchauffement de la planète. Et ce n’est pas tout, car il libère aussi de l’oxygène. Ces processus naturels ne se déroulent cependant de manière optimale qu’à travers une gestion forestière active.

Les enjeux citoyens ne sont perceptibles qu'en considérant le cycle de vie complet du bois et en le comparant avec d'autres matériaux. Le bois présente dix atouts écologiques :

  1. La transformation du bois ralentit l’exode rural
    Les secteur bois est constitué pour l’essentiel de petites entreprises. Elles développent leurs activités de préférence à proximité de la source : la forêt. L’industrie du bois ancre ainsi la population dans le terroir.
  2. L’exploitation du bois pollue moins
    Par rapport aux mines et aux puits de pétrole, l’exploitation du bois pollue beaucoup moins que l’extraction d’autres matériaux.
  3. Le transport du bois a un impact limité sur l’environnement
    La distance entre le lieu de production et le lieu d’usinage du bois est généralement réduite, ce qui permet de limiter tant la consommation d’énergie que l’engorgement de la circulation.
  4. L’usinage du bois consomme peu d’énergie
    L’usinage du bois demande peu d’énergie. Pourquoi ? Tout simplement parce que le bois ne subit généralement aucun processus d’usinage drastique. La production d’une tonne de bois demande jusqu’à cent fois moins d’énergie que celle d’une tonne d’aluminium.
  5. La production de bois émet moins de soufre
    La production d’une structure en acier libère cinq fois plus de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère que le bois.
  6. La construction en bois nécessite moins d’énergie et d’eau
    La construction en bois est une méthode de construction « sèche », c’est-à-dire qu’elle consomme moins d’eau. De ce fait, son séchage demande aussi moins d’énergie.
  7. Le bois garantit un climat intérieur sain
    Habiter dans une maison en bois est plus sain. De plus, les maisons en bois dégagent une certaine chaleur. Pour la même sensation de chaleur, la température dans une maison en bois sera en moyenne de deux degrés inférieure à une habitation traditionnelle.
  8. Le bois présente une plus grande capacité isolante
    Le bois isole bien mieux que le béton, l’aluminium ou l’acier.
  9. Le bois est biodégradable
    De tous les matériaux de construction, le bois est le mieux biodégradable.
  10. Le bois ne pose pas de problème de déchets
    Le bois peut être recyclé à la fin de sa durée d’utilisation. Le reste peut être utilisé comme combustible dans les centrales énergétiques.

    haut de la page

Gestion forestière

Presque tout le bois consommé en Europe provient des forêts européennes. Plus de 90 % du bois scié et des grumes importés dans les Etats membres de l’Union européenne sont d’origine européenne. Chaque année, les forêts européennes s’accroissent de plus d’un demi-million d’hectares. Environ 65 % seulement de cette croissance annuelle est récoltée.

Gestion forestière multifonctionnelle L’Europe compte plus de deux terrains de football de forêt par habitant. La gestion de ces surfaces est donc très importante. Les forêts européennes remplissent en effet plusieurs fonctions : gestion du paysage, maintien de la nature, biodiversité, récréation, fixation du CO2 et production de bois.

 
© AHEC © Lignum